Eh non la plongée n’est pas macho ...

Welcome to The Secret Life of a Cuttlefish

Scuba diving is a lifestyle! Not only our job, our passion but a great big slice of our life: Let us share that lifestyle here with you ... everything from reflections, scuba diving adventures and amazing adventures under the sea! 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube

Eh non la plongée n’est pas macho ...



Enfin, si, un peu et même beaucoup parfois !


Cet article n’est là que pour vous faire part de ma petite expérience donc n’hésitez pas ensuite à partager la vôtre…

J’ai commencé la plongée en 1999. Eh oui, plus toute jeune la fille !!!! J’ai démarré dans ce qu’on appelle en France un club associatif de terre, c’est-à-dire loin de la mer. C’était dans l’Aisne (entre Amiens et Reims, très loin dans le nord !


Dès les premières séances, on m’a prévenue… « La plongée, c’est pas un sport de pédé… »!


Waouh…


Ça m’a laissée un peu sans voix… Mais bon normal me direz-vous. la plongée en France est issue de l’armée et on est là pour en chier : en chier pour porter ton bloc, en chier pour grimper dans le bateau, en chier pour mettre et enfiler ta combi, en chier pour sortir bleue après une plongée en Belgique dans une eau à 5° avec une combi humide, sinon c’est pas drôle,… J’en passe et des meilleurs… Alors, ne vous méprenez pas, je ne mets pas tous les plongeurs dans le même sac. Mais certains ont bien le don de vous faire sentir que ben oui, la plongée c’est un sport de mec… Et non, mon petit, la plongée c’est un loisir. On n’est plus à l’armée…


Ça, c’était les premières années, j’étais niveau 1 et 2. Et bêtement, j’ai pensé : ça va aller mieux après. Niveau 3, niveau 4, maintenant j’ai fait mes preuves si tenté qu’il faille les faire… Mais finalement, le pire était à venir…


Les niveaux 3 et 4, je les ai faits avec des moniteurs et monitrices exceptionnels. Par contre, juste après mon N4, je réserve des plongées par téléphone dans le pays basque et je dis deux plongeurs un N2 et un N4. Je tairai le nom du club… Nous arrivons, présentons nos cartes et là, le patron me dit : ah normal que tu aies réussi ton niveau 4, vous avez un barème adapté vous les filles… Alors là, je suis sur le cul, sans voix. Je ne trouve même rien à répondre. Enfin si… L’envie de lui dire : espèce de c*********, sur 17 épreuves de N4, on a deux barèmes adaptés. Un pour le 800m et un pour le mannequin. C’est-à-dire des épreuves de surface qui ne sont en rien révélatrices de tes compétence en tant que guide de palanquée… Bref, on plonge trois ou quatre matins là-bas. L’horreur, je n’y mettrai plus jamais les pieds…Là, on est en 2010.

Je poursuis mon petit bonhomme de chemin, plonge dans des clubs extraordinaires avec des plongeurs sympas. Tout n’est pas noir, rassurez-vous.


Et là, me laissant convaincre par mes moniteurs qui m’ont enseignée le N3 et préparée pour le N4, je démarre donc le MF1 (Moniteur fédéral 1er degré de la FFESSM). Un grand merci et une reconnaissance éternelle à Christian et Jean-Paul deux merveilleux moniteurs qui m’ont toujours considérée comme leur égal.


Et là commence la grande aventure du monitorat fédéral… Je fait mon stage initial avec des gens très sympas… Les choses se gâtent après… Je fais des stages un peu partout en France. Dans un club, où le zodiac se rejoint à la nage, on ne descend jamais l’échelle juste pour prouver qu’en tant que femme t’en baves plus qu’un mec pour monter sur le boudin du bateau…


Waouh…


Et dans un autre, tu es stagiaire mais comme t’es avant tout une femme, tu ne pilotes pas le bateau tout comme ta monitrice d’ailleurs. Par contre les stagiaires N4 mâles, eux pilotent…. Vous allez me dire, je suis aigrie… Non pas du tout, simple constat de l’état et de la mentalité de la plongée en France à cette époque. On est en 2012/2013.


Heureusement après, j’obtiens mon BEES1, bosse dans des clubs vraiment chouettes et découvre ensuite PADI. Et là c’est la révélation. PADI, c’est de la « plongée recreationnal" donc ouverte à tous et adaptée à tous et donc pas de macho !!!!!!


Que ça fait du bien. Et d’ailleurs un dernier énorme remerciement à mon Course Director, ancien des forces spéciales et pas macho pour deux sous !!!!!

10 views